08/02/2012

Préparation du bûcher 2012 (5)

Samedi 4 février 2012

Affrontant le froid glacial (entre -10 et -15), quelques courageux se sont retrouvés au bûcher. On installe, au matin, un brasero (ancien barbecue) et, après-midi, en plus un chauffage au gaz. Mais ce qui nous réchauffe le plus (au propre comme au figuré), c’est la visite, vers 11 heures, des confrères du Grand Feu d’Eghezée, avec une bonne bouteille d’alcool de sapin.

On parvient quand même à entasser le contenu des deux remorques se trouvant au bûcher et une partie du contenu de la benne déchargé au sol lundi passé.

N’empêche que notre bûcher n’a pas fière mine cette année (environ 3 mètres actuellement) et il ne reste à entasser que, en plus de ce qui se trouve au pied du bûcher, un plateau se trouvant sur le parking et l’épandeur chez Marc. Et il ne reste plus que 1,5 samedi de travail.

Alors, l’une ou l’autre solutions ont été émises :

  • après l’entassement de ce qui reste, aller prendre encore une ou deux charrées, au chalet Haute-Baive ou à Meux ; mais alors, il faut prendre un jour (et être nombreux !) , la semaine de congés scolaires qui précède le Grand Feu,
  • soit se contenter de qu’il reste et donner au bûcher une forme inhabituelle en gradins, en rétrécissant brusquement à la hauteur où il se trouve actuellement.

À suivre…

13:04 Écrit par Timoth | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.